Les éditos du Maire

IMG_1721

Décembre 2015

Chères Pouldourannaises, chers Pouldourannais,
Chaque année, apporte son lot de joies mais aussi son lot de tristesses voire de malheurs. La vie est ainsi faite. La sagesse nous invite à garder un regard objectif sur le monde qui nous entoure. Monde où la perfection n’existe pas et où le pire côtoie le meilleur.
L’année 2015 nous laissera bien sûr des images que l’on aimerait ne plus revoir. Personne n’oubliera les horribles attentats perpétrés sur le sol français et ailleurs. Ceux qui les ont organisés ont pour principal objectif de déstabiliser notre République et notre Démocratie en créant un climat de peur. Peur qui chez beaucoup peut engendrer de la haine. Mais attention à ne pas tomber dans le piège qui consiste à désigner de faux coupables en faisant un tri parmi la population. Tri qui autoriserait chacun à désigner les citoyens qui représentent une menace. Ceux-ci seraient facilement identifiables. Leur religion, leur accent, leurs vêtements, leur mode de vie seraient des critères suffisants pour bien les repérer. Sans donner de leçon à personne, je veux juste rappeler que le « bien vivre ensemble » ne peut se construire qu’à grande dose de respect mutuel et de tolérance. La diversité est une richesse. La différence ne doit pas entraîner le rejet. La peur, la haine et la suspicion n’ont jamais servi à la construction d’un monde que l’on souhaite meilleur. Bien au contraire, l’histoire, tout comme le présent nous le montrent.
L’année 2016 débute. Et en cette période de vœux, je souhaite que les puissants de ce monde réussissent à s’entendre pour chercher des solutions visant à améliorer le sort de l’humanité toute entière. Et même, si je suis conscient du chemin qu’il reste à parcourir, je me permets d’espérer et de rêver.
Au niveau local, à Pouldouran, l’année 2015 a vu les travaux du bourg s’achever. Quelques imperfections restent à régler, notamment sur la partie sécuritaire du projet. L’équipe municipale réfléchit au problème et a déjà quelques idées. La situation ne restera pas en l’état. D’autres petits ratés, comme les trous de la place, seront aussi à corriger. Mais dans l’ensemble, de l’avis de beaucoup, cet aménagement est une réussite. Pour poursuivre, nous réfléchissons maintenant, à la réfection des rues « Vieille Côte » et « Hent ti Forn ».

Je me félicite également, comme l’ensemble du conseil municipal, de la vitalité du bourg de Pouldouran. Quel plaisir de voir les passages de randonneurs, les après-midis, où la place est occupée par les joueurs de pétanque, le week-end où de nombreuses personnes s’arrêtent pour acheter les pizzas d’Erwann et passer un moment au Bizien. Ces petits commerçants contribuent indéniablement à maintenir une vie et une animation dans Pouldouran. J’ai envie de dire : Merci Lucie et Jimmy et Merci Erwann. Comme je dis aussi Merci à tous les bénévoles des associations « Skol Ar C’hleuziou » et « Amis de Pouldouran ». Leur rôle est précieux pour l’enrichissement du cadre de vie de chacun. Je n’oublie pas non plus de remercier tous les membres du conseil municipal qui assument avec sérieux et de façon assidue leur rôle d’élu.
En 2016, leur travail va se poursuivre en mobilisant leur énergie à préparer l’avenir de Pouldouran. En lisant ce bulletin, vous découvrirez quelques projets qui vont nous occuper.
Pour finir, je souhaite à chacun d’entre vous, une excellente année 2016 et je vous invite à être présents à la salle périscolaire, le vendredi 15 janvier à 18h30 pour la traditionnelle cérémonie des vœux.
Nedeleg laouenn
Bloavezh mat 2016, yec’hed ha prosperite ha baradoz fin ho buhez !

********************************

Eté 2015
Chers Pouldourannaises, chers Pouldourannais,

Nous voici déjà au mois de juin, déjà en été et déjà à la moitié de l’année 2015. Comme l’on dit si souvent : « Le temps passe trop vite ». Pour des élus, il me semble que cette impresssion de lutte contre la montre est encore plus vraie. Si les projets ne manquent pas, leurs aboutissements ne se réalisent souvent qu’après bon nombre d’heures de réunions, de coups de fils, de mails, de pages d’écriture, de calculs…

Pour Pouldouran, les dossiers « rénovation de l’école » et « aménagement du bourg » sont maintenant clos. Le dossier P.L.U. arrivant lui aussi à son terme, il va être le moment d’ouvrir celui concernant la création d’un nouveau lotissement qui devrait comporter 7 à 8 lots. Notre souhait est de faire au plus vite.
Mais là encore, il ne sera pas possible d’aller plus vite que la musique. La viabilisation du terrain choisi ne pourra se faire qu’après les travaux d’assainissement qui sont de la compétence de la Communauté de Communes du Haut-Trégor.

Nous espérons que 2016 sera l’année de démarrage de ce nouveau chantier. L’année 2015, quant à elle, sera celle de la fin de la réalisation du lotissement Park Champart. La dernière maison étant construite, il va être possible d’y installer l’éclairage public et de faire la voirie définitive. Il reste encore pour la deuxième moitié de 2015 quelques petits chantiers à réaliser qui seront du domaine de l’entretien et de la petite rénovation. La plupart seront réalisés
par des élus et autres bénévoles, adhérents d’associations ou non. Et je n’aurai jamais assez de mots pour remercier tous ceux qui donnent de leur temps pour faire que Pouldouran reste ce petit village où il fait si
bon vivre. Faisons que cet état d’esprit demeure. Le bien vivre ensemble doit être l’affaire de tous.

A l’heure où des réformes revoyant les notions de territoires se mettent en place, il est bon de commencer à réfléchir sur le fonctionnement de nos petites communes. On parle beaucoup de mutualisation des moyens, de regroupements de communes… Il nous faut nous préparer à ces changements annoncés.

Mais n’allons pas trop vite, l’été qui est là rime souvent avec détente, vacances et pourquoi pas insouciance. Aussi je souhaite à chacun de bien tirer profit de cette période estivale qui démarre.
Hervé LINTANF

———————————————————-

Voeux 2014
Chers Pouldourannaises, chers Pouldourannais,

L’année 2014 qui s’achève a été une année riche en nouveautés sur le plan local. Les élections municipales sont déjà loin. Sans transition, la nouvelle équipe s’est mise au travail dans un esprit que j’apprécie. Les deux gros chantiers, bourg et école,  ont mobilisé l’énergie de plusieurs conseillers qui de façon régulière ont suivi l’évolution des travaux en participant activement aux réunions hebdomadaires. Je les en remercie. Il est important que chacun, sur un maximum de questions à traiter puisse donner son point de vue en s’exprimant en fonction de ses sensibilités, ses goûts et ses compétences. Ne jamais perdre de vue qu’un conseil municipal  est avant tout une équipe qui s’est mise au service de toute la population est pour moi essentiel.

Je suis donc satisfait de nos premiers pas au poste de décideurs et de gestionnaires  de la commune. Comme je suis heureux de voir les nouveaux visages de l’école et du bourg. C’est un plaisir de voir aboutir des projets qui sont les fruits de nombreuses réflexions menées depuis plusieurs années. On peut juste regretter que parfois les choses n’aillent pas plus vite.

J’apprécie aussi les contacts  avec la population. Que chacun dise sans retenue son ressenti, ses craintes et même ses désaccords  sur les choix que nous faisons  ne me gène pas. Je suis toujours prêt à entendre les critiques, quand elles sont faites de façon courtoise et constructive. C’est le principe même de la démocratie. En écrivant ces lignes, je pense particulièrement  à tout ce que j’ai entendu lors des travaux d’aménagement du bourg…  Quand nous l’avons pu, nous avons tenu compte de l’avis des riverains en modifiant légèrement ce qui était prévu initialement.

C’est donc dans cet esprit que je compte continuer, les années à venir,  à travailler avec toute l’équipe à votre service pour l’avenir de Pouldouran. N’hésitez pas à parler aux élus que vous côtoyez sur tout sujet qui concerne la commune.

Pour 2015, le gros travail sera la finalisation du P.L.U. (Plan Local d’Urbanisme). Inclus dans cette grande réflexion,  la création d’un nouveau lotissement dans la commune est à l’étude. Car, si notre localité est pleine de charme grâce à son emplacement bien mis en valeur et encore bien vivante grâce à son commerce, à son école et au dynamisme de ses deux associations, il faut songer à l’avenir et tout faire pour que cette vitalité perdure. Pour cela, il est impératif de penser démographie, et donc de réfléchir aux façons d’attirer de nouveaux habitants.

En attendant, je suis heureux de vous souhaiter à tous une excellente année 2015.

Je vous donne rendez-vous pour les vœux de bonne année le vendredi 16 janvier à 18h30 dans la salle périscolaire.

Et bien qu’étant, à mon grand regret, non bretonnant (pour l’instant), je suis heureux de reprendre les formules de celui qui m’a précédé :

Nedeleg laouenn

Bloavezh mat 2015, yec’hed ha prosperite ha baradoz fin ho buhez !

Hervé LINTANF